Certifications
Contactez-nous
Tel: + 86-755-23091101 et + 86-755-23091100  
Fax: + 86-755-23091102   
Informations: info@wipanda.com
Adresse: Bloc H, Parc industriel technologique de Juyin, NO.1 Ganli Road, Buji Str., district de Longgang, Shenzhen, Guangdong,
Code postal chinois: 518000
Contactez maintenant
Maison > Nouvelles > Nouvelles de l'industrie > Politique de marché photovolta.....

Nouvelles

Politique de marché photovoltaïque à l'étranger

  • Source:l'Internet
  • Relâchez le:2019-03-06
Fin 2018, la Commission européenne a formulé la «Vision stratégique à long terme de l'UE 2050». Basé sur le plan de 20% de production d’énergie renouvelable en 2020, il vise à atteindre zéro émission nette de carbone et la moitié de la consommation d’énergie en 2005. La part de l’électricité dans la demande énergétique du terminal a doublé. Parmi eux, l'UE s'est fixée l'objectif de 32% pour les énergies renouvelables en 2030 et de 100% pour les énergies renouvelables en 2050. Par la suite, les États membres de l'UE ont publié de nouvelles réponses à la politique en matière d'énergie renouvelable.


Stock cible à long terme de l'industrie photovoltaïque dans les pays d'outre-mer

Italie

Au début du mois de janvier, le ministère italien du Développement économique (MISE) a publié un nouveau Plan national intégré pour le climat et l’énergie pour 2030, dont l’objectif est de 30% de la consommation totale d’énergie d’ici 2030. L’objectif de production d’énergie PV 2030 est passé de 72 TWh à 74 TWh. , et une cible de capacité installée PV de 50 GW a été donnée.

Allemagne

Lors du Forum économique mondial de Davos en 2019, la chancelière allemande Angela Merkel a promis que l'Allemagne cesserait progressivement d'utiliser le charbon comme source d'électricité et porterait la part de la production d'énergie renouvelable de 38% à 65% en 2030.

France

Le 25 janvier, le ministère français de la Transformation de l'écologie a annoncé un projet de plan de développement énergétique pour les 10 prochaines années. D'ici fin 2028, la capacité installée de production d'électricité à partir d'énergies renouvelables en France sera quatre fois supérieure au niveau actuel. La capacité nouvellement installée provient principalement de l’énergie éolienne et de la production d’énergie photovoltaïque. Parmi ceux-ci, la capacité installée de la photovoltaïque devrait atteindre 35,6 à 44,5 GW et celle de l'éolien terrestre, entre 34,1 et 35,6 GW.

Espagne

Le 22 février, l'Espagne a approuvé le Programme national intégré pour l'énergie et le climat de 202 à 1203. Il prévoit de porter la capacité installée d'énergie renouvelable en Espagne à 120 GW d'ici 2030, principalement à partir de l'énergie éolienne et du photovoltaïque.

Selon le plan, il est prévu que la capacité installée du photovoltaïque atteigne 8,409 GW d'ici 2020. En 2030, 74% de l'électricité espagnole sera produite à partir de sources renouvelables, soit 41% de la demande totale en énergie. D'ici 2050, la capacité installée du photovoltaïque atteindra 50-60GW. En outre, l’Espagne prévoit d’augmenter le projet de stockage d’énergie à 6 GW.

Arabie Saoudite

Selon la stratégie saoudienne d'énergie renouvelable (REPDO), l'objectif de développement de l'énergie photovoltaïque pour 2023 est passé de 5,9 GW à 20 GW et l'objectif d'énergie renouvelable est passé de 9,5 GW à 27,3 GW. D'ici 2030, l'Arabie saoudite prévoit de générer 60 GW d'énergie renouvelable, dont 40 GW de capacité installée photovoltaïque.



Contrôleur solaire série MPPT EXPLORER - Fabricant de contrôleur solaire


Nouveaux changements sur les marchés photovoltaïques dans divers pays en 2019

Allemagne: les subventions au PV diminuent

En 2018, l'Allemagne est devenue le plus grand marché photovoltaïque d'Europe, avec une capacité installée photovoltaïque de 2,96 GW connectée au réseau, le plus haut niveau en cinq ans.

Comme l'objectif de planification pour les projets photovoltaïques subventionnés par l'Allemagne en 2013 était de 52 GW, le gouvernement s'est fixé l'objectif de 2,5 GW pour la capacité installée annuelle du photovoltaïque. Lorsque la capacité PV installée annuelle atteindra 1,9 GW, une nouvelle série de réductions de subvention sera lancée.

Il a été rapporté que la Chambre allemande avait adopté un ensemble de nouvelles factures d'énergie. La nouvelle loi réglemente les installations photovoltaïques sous trois aspects: les nouveaux objectifs d'installation, la réduction des subventions et les enchères pour les énergies renouvelables. La réduction des subventions a été moindre que prévu et elle a été réduite par mois, laissant une période de transition d'un mois.

En outre, en 2019-2021, l'Allemagne prévoit également de soumissionner pour 4GW de capacité installée supplémentaire, qui ne sera pas incluse dans la capacité installée de 52GW de la subvention.

Royaume-Uni: les transactions intelligentes connectées au réseau aident le développement non subventionné

Alors que les politiques de tarifs de rachat garantis et de tarifs de rachat au Royaume-Uni prendront fin le 31 mars 2019, le Royaume-Uni entrera officiellement dans l'ère de la non-subvention.

Récemment, le ministère britannique du Commerce, de la Stratégie de l’énergie et de l’industrie a annoncé une nouvelle politique de "sécurité intelligente connectée au réseau" pour remplacer la politique de tarification sur le réseau. La stratégie du ministère britannique du commerce, de l’énergie et de l’industrie détaille l’application effective de la politique de sauvegarde, obligeant tous les principaux fournisseurs d’énergie à payer pour la production d’électricité connectée au réseau pour les petites installations photovoltaïques.

La politique de sauvegarde stipule que tous les grands fournisseurs d'énergie (définis comme des fournisseurs d'énergie comptant plus de 250 000 clients) sont tenus de payer pour la production d'électricité connectée au réseau par kWh de centrales photovoltaïques. Le gouvernement britannique envisage de laisser le pouvoir de fixation des prix à ces fournisseurs. Cependant, tous les tarifs sur le réseau doivent être supérieurs à zéro. Dans le modèle de prix négatif, le fournisseur ne facture pas aux consommateurs le recouvrement des coûts.

Les grands fournisseurs seront obligés de fournir au moins un tarif de rachat, mais ils peuvent déterminer la durée du contrat. Les petits fournisseurs adhéreront volontairement au mécanisme, mais s’appliqueront à des exigences opérationnelles compatibles avec les grands fournisseurs.

Belgique: transaction de vente murale + mécanisme de carte verte

Le gouvernement régional de Flandre belge aurait approuvé un nouveau projet de loi sur l'énergie qui permettra aux entreprises de vendre de l'électricité en "mode ligne directe" à partir de 2019.

En vertu de la nouvelle réglementation, les acheteurs d'électricité de ce modèle ne supporteront aucun coût de réseau. En théorie, les utilisateurs peuvent vendre de l'électricité aux clients finaux qui utilisent le site, mais pas nécessairement aux clients du même secteur de production d'énergie.

Pour les systèmes photovoltaïques supérieurs à 10 kW, le programme de soutien de la région flamande utilise un «certificat vert négociable». Pour un système de 10 à 750 kW, sa valeur par kWh est d'environ 65 à 67 euros.

L'objectif de la région pour 2030 est de 6,7 GW de capacité photovoltaïque, mais la plupart d'entre eux sont des systèmes photovoltaïques résidentiels d'une puissance allant jusqu'à 10 kW, ce qui représente au moins une capacité supplémentaire de 4,2 GW.

Japon: subventions pour les petites centrales photovoltaïques commerciales après 930

Avec la transition vers le mécanisme de passation des marchés, le Japon étendra la portée des projets concernés par le système de mise en concurrence cette année, de 2 MW à 500 kW et plus. Pour le projet d’une capacité supérieure à 2 MW, la politique de réduction de la taxe sur le réseau (FiT) entrera en vigueur au cours du second semestre. Dans le même temps, le Ministère de l'économie, du commerce et de l'industrie propose maintenant de réduire le taux d'imposition des systèmes photovoltaïques commerciaux de 10 à 500 kW.

Le ministère de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie aurait proposé d'augmenter à nouveau la réduction de la FiT au Japon, c'est-à-dire que la FiT payée pour les petites centrales photovoltaïques commerciales a été réduite de 18 yen / kWh (0,165 dollar) à 14 yen.

Inde: soutien aux projets photovoltaïques sur les toits, taxant les matériaux photovoltaïques importés

Récemment, le Comité des affaires économiques du Cabinet (CCEA), présidé par le Premier ministre indien Modi, a approuvé un soutien financier totalisant plus de 460 milliards de roupies (6,88 milliards de dollars) d'ici 2022 afin de promouvoir l'utilisation de produits photovoltaïques par les agriculteurs et de promouvoir le photovoltaïque de toit. La capacité installée atteint 40GW.

Il convient de noter que l’Administration générale du commerce de l’Inde (DGTR) a rendu un jugement final sur l’enquête en matière de droits antidumping sur le verre trempé texturé trempé importé de pays de l’Asie du Sud-Est. Il imposera 115,58 USD / tonne sur le verre photovoltaïque importé en Malaisie. Cinq ans de droits antidumping.

En outre, l'Administration générale du commerce de l'Inde (DGTR) propose également d'imposer un droit antidumping de 537-1559 USD / mt (MT) sur le film EVA pour les modules photovoltaïques importés de Chine, d'Arabie saoudite et de Thaïlande pendant un certain temps. de cinq ans.

États-Unis: Poursuivre le double renversement, maintien de tarifs additionnels à 10%

Le 8 février, la Commission du commerce international des États-Unis (USITC) a décidé de continuer à appliquer des droits de douane sur les droits antidumping et compensateurs sur les modules de silicium cristallin et les modules PV importés de Chine. La Commission du commerce international des États-Unis publiera le rapport "Les cellules photovoltaïques en silicium cristallin de la Chine" le 22 mars 2019, qui contiendra les avis du comité et les informations développées au cours de l'examen.

L'après-midi du 24 février, le septième cycle de consultations économiques et commerciales de haut niveau entre la Chine et les États-Unis s'est achevé à Washington, capitale des États-Unis. Le président américain Trump a déclaré que les consultations avaient considérablement progressé et que les États-Unis différeraient les mesures visant à imposer des droits de douane sur les produits chinois le 1er mars. Si les deux parties ont réalisé de nouveaux progrès, elles ont accord au manoir de Haihu.


Fabricant professionnel de régulateurs solaires


Avertissement: le contenu provient en partie d'Internet. Pour transmettre plus d'informations, cela ne signifie pas qu'il faut accepter ses points de vue ou confirmer sa description. Le contenu de l'article est pour référence seulement. En cas d'infraction, veuillez contacter à temps.